Le vin a trois utilisations principales dans la cuisine : comme ingrédient de marinade, comme liquide de cuisson et comme arôme dans un plat fini. La fonction du vin en cuisine est d’intensifier, d’améliorer et d’accentuer la saveur et l’arôme des aliments, non pas pour masquer la saveur de ce que vous cuisinez, mais plutôt pour la fortifier. Comme pour tout autre ingrédient, vous devez savoir comment le vin s’intègre dans les plats et quelles sont les meilleures techniques pour l’utiliser. Voici donc quelques points à retenir :

Point numéro 1

Le vin que vous utilisez doit être buvable, c’est-à-dire qu’il doit être propre et net, sans goût de bouchon. Il ne doit pas être si vieux qu’il ait perdu ses gouts. S’il reste du vin, versez-le dans une petite bouteille ou un autre récipient afin qu’il n’entre pas en contact avec l’air, car il s’oxyderait. Cela ne signifie pas qu’il doit s’agir du vin que vous buvez habituellement. Vous pouvez également avoir du succès avec des vins plus doux qui ne sont pas au goût de tout le monde, mais qui sont excellents pour les recettes ou les associations de cocktails.

Point numéro 2

N’utilisez pas de vins qui indiquent qu’ils sont destinés à la cuisine. Ils sont de mauvaise qualité et ne sont pas beaucoup moins chers qu’une bouteille de vin normale. D’autre part, ne vous sentez pas obligé d’utiliser du vin coûteux. Les seules circonstances dans lesquelles je le recommanderais sont si le plat nécessite très peu de vin ou si vous allez ouvrir la bouteille de toute façon. Utiliser un verre du vin que vous comptez boire est le moyen le plus économique de l’utiliser en cuisine. Une bonne astuce consiste à ajouter un peu du meilleur vin à la fin, et de cette façon le plat deviendra comme si vous aviez cuisiné avec lui en premier lieu. Cliquez sur ce lien : https://www.chateauinternet.com pour trouver les meilleurs vins de France.

 

Point numéro 3

Les vins les plus adaptés pour la cuisine sont les blancs fermes et corsés, mais pas trop riches en tanins. Les vins aux notes aromatiques prononcées ne sont pas aussi polyvalents, mais peuvent être un choix savoureux pour une sauce, par exemple. Laissez libre cours à votre imagination et expérimentez. Les vins fortifiés sont aussi excellents pour la cuisine. Une petite quantité de ces dernières ajoutent de la force, de la profondeur et une douceur souvent recherchée à un plat.

Point numéro 4

Réduire le vin accentuera son caractère dominant tel que la douceur, les tanins ou l’acidité. Mais c’est un moyen utile de concentrer la saveur lorsque vous ne voulez ajouter qu’une petite quantité à un plat ou à une sauce. Une marinade au vin rend la viande plus tendre, mais elle modifie également sa saveur et lui donne une « odeur de vin » si la viande y reste plus de quelques heures.

Point numéro 5

Même dans les recettes qui demandent une grande quantité de vin, vous aurez besoin d’autres ingrédients comme le bouillon, la crème ou les tomates séchées au soleil pour équilibrer le tout. Le bouillon de poulet ou de légumes faits maison est certainement une bonne solution. Congelez les restes de vin dans un bac à glaçons et gardez-les à portée de main dans le congélateur.